Pouvons-nous changer la vie de nos amis non-croyants ?

La question à laquelle nous devons réfléchir est : « Est-ce que nous pouvons changer la vie de nos amis non-croyants ? » C’est une grande question, car il semble que nous souffrons de voir les gens qui nous entourent complètement indifférents au message merveilleux d’espérance que nous avons, à la bonne nouvelle. Nous aimerions tellement que nos amis non-croyants se tournent vers le Seigneur et puissent vivre ce que nous vivons. Nous aspirons à cela. C’est une souffrance de constater que nous ne savons pas quoi faire face à l’indifférence de ceux qui nous entourent.

Dans notre groupe de maison, nous avons commencé à prier pour nos amis non-croyants. Nous avons listé des amis pour lesquels nous prions. Nous voulons prier pour ces personnes de manière nominative afin que le Seigneur nous aide à les rencontrer, à avoir un témoignage qui les touche, et pour que le Seigneur change quelque chose dans leur vie. Nous croyons que le Seigneur est tout-puissant et qu’il peut agir dans la vie de nos amis. C’est pour cela que nous avons commencé à prier pour eux.

Oui, nous pouvons changer quelque chose dans la vie de nos amis par la prière. En pensant à la prière pour nos amis non-croyants, j’ai été interpellé par un texte de la Bible. Je crois que le Seigneur a quelque chose à nous dire sur la prière pour les autres, pour nos amis non-croyants, et que vous allez être encouragés et motivés à prier pour eux.

Le texte sur lequel nous allons nous pencher est une prière d’Abraham. Abraham est un exemple de foi pour chacun d’entre nous. Dans le texte de Genèse 18, nous voyons comment Abraham prie pour Sodome, une ville impie, très éloignée du Seigneur, qui ressemble beaucoup à notre société actuelle. Abraham prie pour Sodome, mais surtout pour son neveu Lot, qui habite dans cette ville avec sa famille.

Pour replacer le contexte, Dieu vient d’apparaître à Abraham à travers trois étrangers qu’il a accueillis chaleureusement. Ces trois hommes sont des anges, peut-être Dieu lui-même. Ils ont rappelé à Abraham les promesses que Dieu lui avait faites : avoir une descendance. Lorsque ces trois hommes partent, c’est comme si Dieu se ravisait et revenait pour dire « Il faut vraiment que je le dise à Abraham ». Dieu partage avec Abraham ses plans de jugement et de destruction.

Ces hommes [ces trois hommes qui ont rencontré Abraham, des anges et peut-être Dieu] se levèrent pour partir en se dirigeant du côté de Sodome. Abraham les accompagna pour les reconduire.

Alors l’Éternel dit : « Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ? Abraham deviendra une nation grande et puissante, et toutes les nations de la terre seront bénies en lui. En effet, je l’ai choisi afin qu’il ordonne à ses fils et à sa famille après lui de garder la voie de l’Éternel en pratiquant la droiture et la justice. Ainsi l’Éternel accomplira en faveur d’Abraham les promesses qu’il lui a faites. » Et l’Éternel dit : « Le cri contre Sodome et Gomorrhe a augmenté, et leur péché est énorme. C’est pourquoi je vais descendre et je verrai s’ils ont agi entièrement d’après le bruit venu jusqu’à moi. Si ce n’est pas le cas, je le saurai. »

Les hommes s’éloignèrent et allèrent vers Sodome, mais Abraham se tint encore devant l’Éternel. Abraham s’approcha et dit : « Supprimeras-tu vraiment le juste avec le méchant ? Peut-être y a-t-il 50 justes dans la ville. Les supprimeras-tu aussi et ne pardonneras-tu pas à cette ville à cause des 50 justes qui sont au milieu d’elle ? Faire mourir le juste avec le méchant, si bien que le sort du juste serait identique à celui du méchant, cela ne correspond certainement pas à ta manière d’agir ! Celui qui juge toute la terre n’appliquera-t-il pas le droit ? » L’Éternel dit : « Si je trouve à Sodome 50 justes, je pardonnerai à toute la ville à cause d’eux. »

Abraham reprit : « Voici que j’ai eu l’audace de parler au Seigneur, moi qui ne suis que poussière et cendre. Peut-être, à ces 50 justes, en manquera-t-il 5. Pour 5, détruiras-tu toute la ville ? » L’Éternel dit : « Je ne la détruirai pas si j’y trouve 45 justes. »

Abraham continua de lui parler et dit : « Peut-être s’y trouvera-t-il 40 justes. » L’Éternel dit : « Je ne lui ferai rien à cause de ces 40. »

Abraham dit : « Que le Seigneur ne s’irrite pas et je parlerai. Peut-être s’y trouvera-t-il 30 justes. » L’Éternel dit : « Je ne lui ferai rien si j’y trouve 30 justes. »

Abraham dit : « Voici que j’ai eu l’audace de parler au Seigneur. Peut-être s’y trouvera-t-il 20 justes. » L’Éternel dit : « Je ne la détruirai pas à cause de ces 20. »

Abraham dit : « Que le Seigneur ne s’irrite pas et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s’y trouvera-t-il 10 justes. » L’Éternel dit : « Je ne la détruirai pas à cause de ces 10 justes. »

L’Éternel s’en alla lorsqu’il eut fini de parler à Abraham, et Abraham retourna chez lui.

Genèse 18 : 16-33

Dans ce passage, Dieu finit par détruire Sodome, car il n’y avait pas dix justes dans la ville. Cependant, cela nous amène à réfléchir sur la prière d’Abraham.

Voici quatre questions pour réfléchir à ce texte :

Pourquoi Dieu met-il Abraham au courant de ses plans ?

Dans Genèse 18:17, l’Éternel dit : « Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ? » Pourquoi Dieu informe-t-il Abraham de ses plans ? Dieu a deux objectifs : pousser Abraham à l’intercession et lui faire mieux comprendre son caractère de justice et de compassion. Aujourd’hui encore, Dieu cherche des intercesseurs.

La prière d’Abraham est-elle alignée sur la volonté de Dieu ?

Dans Genèse 18 : 23-24, Abraham demande si Dieu va vraiment supprimer le juste avec le méchant. Bien que la prière d’Abraham ne soit pas parfaitement alignée sur la volonté de Dieu, elle est néanmoins inspirée par Dieu. La prière d’Abraham lui permet de mieux comprendre le caractère de Dieu et de mieux aligner ses prières sur la volonté de Dieu.

La prière d’Abraham a-t-elle changé quelque chose ?

À première vue, la prière d’Abraham n’a pas changé le plan de Dieu, mais elle a permis de sauver Lot et sa famille. La prière d’Abraham a aussi changé Abraham lui-même, en lui donnant une meilleure compréhension du caractère de Dieu.

Quelle est la responsabilité d’Abraham ?

La responsabilité d’Abraham était de prier pour Sodome, Lot et sa famille, mais pas de convertir les habitants de Sodome. Dieu ne reproche pas à Abraham le sort de Sodome et Gomorrhe. De même, notre responsabilité est de prier et de témoigner, mais nous ne sommes pas responsables des choix de nos amis.

Enfin, pensez aux personnes qui ont prié pour vous avant que vous ne vous tourniez vers le Seigneur. Nous sommes appelés à jouer ce rôle pour nos amis non-croyants.

Que le Seigneur nous aide à prier et à intercéder pour ceux qui ne le connaissent pas encore ! Que le Seigneur vous inspire dans vos prières !

Merci, Seigneur, pour ton plan d’amour. Merci de nous avoir fait la grâce de te rencontrer et de croire en toi. Merci pour les personnes que tu mets à notre cœur. Interviens dans leur vie et guide-les vers toi. Nous te louons et te bénissons, Seigneur. Amen.

Une Bible ouverte avec des mains la feuilletant

La foi… et rien d’autre

Une prédication à écouter.

L’amitié

Une prédication à écouter.

Raconter pour croire : comment nos vies dévoilent Dieu

Partager son histoire de vie, pour les chrétiens, est crucial pour témoigner de leur foi en Jésus, comme l’illustrent les récits de Nathanaël, Pierre et Saul/Paul. Cela révèle la présence de Dieu et crée des liens humains, démontrant la puissance de la foi et la relation personnelle avec Christ, au-delà des dogmes et des règles morales.

Jusques à quand ?

Nous vivons des temps incertains. Nous savons que notre monde n'a jamais connu autant de conflits armés qu'à notre époque. Que dire des vécus dans les familles ou sur le lieu de travail ? Que penser des églises qui ont traversé des tempêtes ? La même question nous...

Proche de Christ et des uns des autres

La lettre de Paul aux Ephésiens aborde les thèmes de l'unité des croyants, ainsi que comment Dieu nous a réconcilié avec Lui-même par la mort de Jésus à la croix. Dans cette prédication à écouter, découvrons : - Comment mieux comprendre la réconciliation avec Dieu et...

Transformé par la prière

  Comment parler de notre incroyable expérience avec Jésus à notre entourage ? Nous utilisons souvent le terme évangélisation, et plus particulièrement nous avons parlé de l’évangélisation par l’amitié. Mais c’est un mot piégé, car voici la définition courante :...
Une Bible ouverte avec des mains la feuilletant

Dieu, notre juge

Dieu est disposé à nous sauver à des conditions humainement impensables, aux conditions de son immense grâce. Il nous offre l’incroyable liberté de choisir notre camp, en bonne connaissance de cause. Mais qui est donc ce Juge, si plein d’amour et si plein de...

Se souvenir de ce qui nous attend pour dépenser sagement notre argent

À qui demande-t-on conseil pour apprendre à gérer son argent ? Aux personnes qui gèrent leur argent en faisant fructifier ce qu’ils possèdent. Aux riches, évidemment ! Jésus, était-il riche ou pauvre ? On n’en sait pas grand-chose. Nous savons que des femmes pourvoyaient à son entretien… c’est suspect ! (Luc 8 : 1-3) Il ne s’est pourtant pas gêné de parler du sujet, et c’est de cela qu’il parle en grande partie en Luc 12.

Influenceur, influencé, influençable, convaincu ?

Puisque nous vivons en société, nous sommes tous influencés les uns par les autres et leur manière de vivre, et c’est probablement normal. Les médias de toutes sortes nous influencent, pour le meilleur et/ou pour le pire. Faisons-nous partie des influenceurs, des...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *